Article 45 Provocation et racisme - Sécurité et sûreté

Règlement de l'UEFA sur la sûreté et la sécurité

FT_ContentType_custom
Règlements techniques
FT_Category_Only_Custom
Règlements spécifiques
FT_Competition
Safety and Security
EnforcementDate
15 June 2019
45.01

L’organisateur du match, en coopération avec le commandant de police responsable du match et le responsable de la sûreté et de la sécurité, doit empêcher les spectateurs de se livrer à des actes de provocation (provocations verbales d’une gravité inacceptable envers des joueurs ou des supporters de l’équipe adverse, comportement raciste, banderoles ou drapeaux provocateurs, etc.) à l’intérieur ou à proximité immédiate du stade.

45.02

Si de telles actions se produisent, l’organisateur du match, le commandant de police responsable du match et le responsable de la sûreté et de la sécurité doivent intervenir par le système de haut-parleurs ou confisquer le matériel à caractère offensant.

45.03

Les stadiers doivent signaler à la police tout comportement incorrect d’une certaine gravité, y compris les insultes racistes, afin que les auteurs puissent être expulsés du stade si la police le décide.

45.04

L’organisateur du match ainsi que les associations ou les clubs participant(e)s doivent mettre en œuvre et appliquer le plan d’action en dix points de l’UEFA pour combattre le racisme (voir l’annexe A).

45.05

Dans ce domaine, l’organisateur du match et les associations ou les clubs participant(e)s doivent se référer aux documents suivants :

  1. la résolution Le football européen uni contre le racisme, adoptée à l’unanimité par le Congrès de l’UEFA le 24 mai 2013 (voir l’annexe B) ;

  2. les directives Comportement raciste dans les stades de football : directives pour les officiels des matches, approuvées par le Comité exécutif de l’UEFA lors de sa séance des 1er et 2 juillet 2009 (voir l’annexe C).