Article 71 Autres exigences - Ligue des champions féminine

Règlement de l'UEFA Women's Champions League

FT_ContentType_custom
Règlements de compétition
FT_Category_Only_Custom
Clubs
FT_Competition
UWCL
FullSeasonYears
2021/22
EnforcementDate
1 May 2021
71.01

Lors des conférences de presse, lors des interviews « flash » et dans les zones mixtes lors des matches de l’UEFA Women’s Champions League, seuls les logos de l’UEFA et des partenaires peuvent être représentés. En vertu du Chapitre X, les vêtements de l’ensemble des joueuses, entraîneurs et membres du personnel de l’équipe participant aux conférences de presse et/ou interviews doivent être conformes au Règlement de l’UEFA concernant l’équipement.

71.02

Les clubs doivent produire des affiches, des billets et des imprimés officiels en relation avec l’UEFA Women’s Champions League, mais uniquement d’une manière approuvée par l’UEFA et conforme à la politique de l’UEFA en matière de billetterie. Les mentions publicitaires apposées sur les affiches, billets d’entrée et imprimés officiels se rapportant à un match de l'UEFA Women's Champions League ne doivent se référer qu’aux partenaires. La production de tous les imprimés s’effectue selon les directives de l’UEFA.

71.03

Pour chaque match de l’UEFA Women’s Champions League, les clubs s’engagent à mettre à la disposition de l’UEFA les contingents suivants de billets gratuits pour le secteur VIP, comprenant les laissez-passer pour la zone d’hospitalité, à l’intention de l’UEFA et des partenaires :

  • Matches de groupe : 30

  • Quarts de finale : 50

  • Demi-finales : 50

Si le club recevant n’est pas en mesure de fournir l’ensemble de ces billets dans ses installations d’hospitalité au stade, il doit proposer une solution alternative à ses propres frais, et la soumettre à l’approbation de l’UEFA.

De plus, les clubs s’engagent à donner à l’UEFA la possibilité d’acheter au détail des contingents supplémentaires de billets VIP ou de catégorie 1 comprenant les laissez-passer pour la zone d’hospitalité.

71.04

Les clubs s’engagent en outre à donner à l’UEFA la possibilité d’acheter les contingents suivants de billets de catégorie 1 à l’intention de l’UEFA et des partenaires pour chaque match de l’UEFA Women’s champions League :

  • Matches de groupe : 70

  • Quarts de finale : 200

  • Demi-finales : 200

71.05

Tous les billets doivent être des billets officiels pour l’UEFA Women's Champions League approuvés par l’UEFA avant leur production.

71.06

L’UEFA et les partenaires peuvent utiliser les billets fournis par les clubs à des fins promotionnelles.

71.07

Les clubs doivent s’assurer que les conditions générales de vente des billets pour ces matches prévoient au minimum les dispositions ci-dessous :

  1. aucune personne ne doit mener d’activité promotionnelle ni commerciale dans le stade du match sans l’accord préalable écrit de l’UEFA  ;

  2. les billets ne peuvent pas être utilisés à des fins commerciales, telles que la promotion, la publicité, en tant que prix de concours ou de loterie, ou comme l'un des éléments d'un forfait de voyage ou d'hospitalité, sans l'accord préalable écrit de l'UEFA  ;

  3. les personnes assistant au match acceptent que leur voix, leur image et/ou tout autre élément semblable puissent être utilisés gratuitement sous forme d'images fixes et de transmissions audio/visuelles en relation avec le match ;

  4. il est interdit à toute personne assistant au match d'enregistrer, de transmettre et/ou d'exploiter des sons, images, données, statistiques et/ou descriptions du match à des fins autres que privées, sans l’accord préalable écrit de l’UEFA.

71.08

L’UEFA se réserve le droit d’installer et/ou de diffuser le branding de la compétition et/ou le branding des partenaires, et/ou d’offrir des produits des partenaires dans le secteur d’hospitalité VIP du club ou dans tout autre secteur d’hospitalité mis à disposition par le club.

71.09

En collaboration avec le club recevant, l’UEFA mettra un certain nombre d’accréditations à la disposition des partenaires. Dans tous les cas, ces accréditations doivent garantir la possibilité de bénéficier de toutes les prestations de services avant, pendant et après le match.

71.10

En principe, dix places de stationnement pour chaque match de la phase de groupe et quinze places de stationnement pour chaque quart de finale et chaque demi-finale doivent être mises gratuitement à la disposition de l’UEFA, à l’intention des partenaires. Leur nombre et leur catégorie sont fixés d’un commun accord entre l’UEFA et le club recevant. Ces places de stationnement doivent être situées dans un emplacement de choix permettant, si possible, un accès facile à la zone de l’UEFA et des partenaires.

71.11

Les clubs sont responsables de l’envoi des billets, des laissez-passer d’hospitalité et des laissez-passer de stationnement à l’UEFA et/ou aux partenaires conformément aux instructions de l’UEFA.

71.12

À partir des quarts de finale, l’UEFA désire utiliser des panneaux publicitaires LED.

71.13

Lors d’une visite d’inspection de chaque stade, l’UEFA et/ou un tiers agissant en son nom évaluera/évalueront le système de panneaux publicitaires LED en place. Si un tel système est conforme aux spécifications techniques définies par l’UEFA et jugé par cette dernière comme étant d’une qualité et d’une fiabilité suffisamment élevées, le club concerné doit en donner accès, que ce système lui appartienne ou qu’il appartienne à un fournisseur tiers, à l’UEFA. Une fois qu’un système est considéré comme adéquat, un contrat est proposé par l’UEFA en vertu duquel le club et/ou le propriétaire du système assume la responsabilité du bon fonctionnement des panneaux. Le cas échéant, l’UEFA doit payer au club et/ou au propriétaire du système un montant forfaitaire conforme au marché pour la location de son système de panneaux publicitaires LED, y compris les indemnités journalières pour les opérateurs. Le système devrait être géré par le club, y compris l’administration des éléments graphiques en surimpression, la préparation des séquences, le contrôle des graphiques sur site, la gestion opérationnelle des matches et le reporting. Le système fonctionnerait et le contrôleur de données ainsi que les techniciens travailleraient sous la direction de l’équipe sur site de l’UEFA. Si nécessaire, un superviseur désigné par l’UEFA contribuera à assurer la mise en œuvre des droits des partenaires de l’UEFA sur site.

71.14

L’UEFA supervise toute installation et tout système d’alimentation mis en place à l’avance. Les systèmes qui sont conformes aux spécifications de l’UEFA doivent également être paramétrés de telle sorte qu’ils répondent aux besoins de l’UEFA. Il faut donc un seul système couvrant au moins la ligne de touche et l’espace allant des deux lignes de but à la ligne des 5,5 mètres la plus proche. Le système doit être placé au moins à 80 cm de haut ; l’espace dans les angles peut ne pas être couvert. Les panneaux doivent être clairement visibles depuis la position de la caméra principale, passer idéalement sous la barre transversale de chaque but ou, le cas échéant, au-dessus de la barre transversale, mais la barre transversale ne devrait en aucun cas traverser les panneaux. Le contenu devrait être clairement lisible avec le système d’éclairage, et un test du système afin d’ajuster les couleurs des éléments graphiques et de calibrer la caméra principale du diffuseur hôte à ces couleurs est requis la veille du match au soir, dans les mêmes conditions d’éclairage que celles du match.

71.15

L'enlèvement (et la réinstallation) de tout système non conforme relève de la responsabilité du club et est à sa charge ; le principe du stade sans publicité reste en vigueur. Dans tous les cas, l'UEFA prend en charge les frais liés au personnel opérationnel ainsi que les frais d'adaptation et de gestion des éléments graphiques.

71.16

Lorsque la capacité et la sécurité de l’alimentation électrique au bord du terrain sont garanties, l’UEFA a recours au système électrique disponible. Les frais de consommation sont couverts par le club recevant. Lorsque la capacité du système électrique existant est insuffisante, lorsqu’il n’est pas suffisamment fiable ou lorsqu’il n’existe pas de générateur de secours dans les sites des demi-finales, l’UEFA peut apporter, à ses propres frais, un générateur TwinPack dédié afin de garantir le fonctionnement des panneaux (toutefois, si le système électrique existant n’est pas conforme à la réglementation européenne, le club recevant doit assumer les frais correspondants).