Article 5 Devoirs des associations - EURO féminin

Règlement du Championnat d’Europe féminin de l’UEFA

Content Type
Règlements de compétition
Category
Équipes nationales
Subject
WEURO
Edition
2019-21
Language
Français (France)
Enforcement Date
7 April 2022
5.01

Lors de leur inscription à la compétition, les associations participantes s’engagent :

  1. à disputer la compétition jusqu’à leur élimination et à aligner leur meilleure équipe possible tout au long de la compétition ;

  2. à disputer tous leurs matches sous la direction d’un entraîneur principal qui est confirmé par l’association nationale concernée dans ses fonctions d’entraîneur principal/de manager responsable de la sélection, de la tactique et de l’entraînement de l’effectif de l’équipe ainsi que de la gestion des joueuses et du staff technique dans les vestiaires et dans la surface technique avant, pendant et après le match. L’entraîneur principal doit détenir au minimum la qualification d’entraîneur la plus élevée existant dans l’association qui l’emploie (sur la base de son statut de membre de la Convention des entraîneurs de l’UEFA) ou, sous réserve des règlements nationaux, il doit s’engager à s’inscrire au cours pour entraîneurs correspondant (dans un délai d’un an à compter du début de la compétition) afin d’obtenir une telle qualification, mais il doit au minimum détenir la licence A de l’UEFA. ;

  3. à disputer tous les matches de la phase finale sous la direction d’une entraîneure principale qui répond à toutes les exigences de l’alinéa 5.01 b., ou d’une entraîneure assistante qui détient au moins la licence B de l’UEFA ;

  4. à organiser et à jouer tous les matches de la compétition conformément au présent règlement ;

  5. à respecter toutes les décisions relatives à la compétition prises par le Comité exécutif de l’UEFA, l’Administration de l’UEFA ou toute autre instance compétente et communiquées de manière appropriée (par lettre circulaire de l’UEFA ou par lettre, fax ou courrier électronique officiels de l’UEFA) ;

  6. à se conformer au Règlement de l'UEFA sur la sûreté et la sécurité lors de tous les matches de la compétition ;

  7. à organiser chaque match de la compétition dans un stade répondant aux critères d’infrastructure de la catégorie de stade requise à l’alinéa 26.01 ;

  8. à indemniser et à protéger l’UEFA, ses filiales ainsi que tous leurs responsables, directeurs, employés, représentants, agents et personnel auxiliaire et à les dégager de toute responsabilité relative aux obligations, pertes, dommages, pénalités, plaintes, actions, amendes et dépenses (y compris les frais d’avocat raisonnables), quels qu’ils soient, résultant du non-respect du présent règlement par l'association, par une de ses joueuses ou un de ses officiels, employés, représentants ou agents, ou imputable à ce non-respect  ;

  9. à observer les principes régissant la mise à disposition des joueuses pour les équipes représentatives des associations, tels qu'énoncés à l'annexe 1, article 1 bis, du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs de la FIFA ;

  10. à coopérer avec l’UEFA en tout temps, et en particulier à la fin des matches, pour la collecte des articles du match et des articles personnels des joueuses qui pourraient être utilisés par l’UEFA pour créer une collection de souvenirs illustrant la valeur de la compétition, à l’exclusion de tout usage commercial ;

  11. à ne pas représenter l’UEFA ni la compétition sans l’accord préalable écrit de l’UEFA.