Article 67 Activités médias le jour du match lors la phase finale - EURO féminin

Règlement du Championnat d’Europe féminin de l’UEFA

Content Type
Règlements de compétition
Category
Équipes nationales
Subject
WEURO
Edition
2019-21
Language
Français (France)
Enforcement Date
7 April 2022
67.01

Les interviews d'avant-match, à la mi-temps et d'après-match peuvent avoir lieu avec chaque équipe au stade aux conditions suivantes :

  1. Chaque équipe doit mettre à disposition son entraîneur principal ou une joueuse clé pour une interview d’avant-match avec le diffuseur hôte et avec le principal détenteur de droits audiovisuels de son pays, selon les dispositions de l’UEFA. Cette interview peut avoir lieu entre l’arrivée des équipes au stade et la fin de l’échauffement. Les horaires doivent être convenus entre les équipes et l’UEFA. Toute interview supplémentaire d’avant-match requiert l’accord de l’équipe concernée.

  2. Des interviews à la mi-temps peuvent être effectuées avec l’entraîneur principal, avec l’entraîneur assistant ou avec des joueuses, sous réserve de leur accord.

  3. Chaque équipe doit mettre à disposition une joueuse pour une interview « super flash » avec le diffuseur hôte ou avec le principal détenteur de droits audiovisuels de son pays, selon les dispositions de l’UEFA. La Joueuse du match doit également être mise à disposition pour une interview « super flash » supplémentaire, le cas échéant devant une toile de fond spécifique. Ces interviews ont lieu juste après le coup de sifflet final, sur le terrain ou à proximité de celui-ci. D’autres interviews « super flash » peuvent avoir lieu avec l’accord de l’équipe.

  4. Des interviews flash et les interviews dans les studios du stade sont obligatoires et ont lieu après le match. Chaque équipe doit accepter trois interviews avec le principal détenteur de droits audiovisuels de son pays, deux interviews avec chacun des autres détenteurs unilatéraux de droits audiovisuels, et une interview avec chacun des détenteurs de droits audiovisuels opérant depuis une position multilatérale pour interviews flash. Sur demande, l’entraîneur principal doit être disponible pour au moins quatre des interviews ci-dessus, y compris au moins une avec un détenteur de droits audiovisuels occupant une position multilatérale pour interviews flash. La Joueuse du match de l’UEFA doit faire partie des joueuses mises à disposition pour les interviews susmentionnées. Les équipes doivent veiller à ce que leur entraîneur principal et leurs joueuses soient disponibles pour ces interviews dans les 15 minutes qui suivent la fin du match.

  5. Les joueuses sélectionnées pour subir un contrôle antidopage peuvent participer aux interviews d’après-match si la contrôleuse antidopage les y autorise et à condition que la joueuse soit escortée par une accompagnatrice désignée par la contrôleuse antidopage.

  6. Si l’entraîneur principal d’une équipe est suspendu pour le match ou expulsé durant la rencontre, l’équipe peut le remplacer par l’entraîneur assistant lors des interviews d’après-match.

67.02

Chaque équipe doit mettre à disposition son entraîneur principal pour une conférence de presse d’après-match au stade du match. La première conférence de presse doit commencer au plus tard 20 minutes après le coup de sifflet final. La joueuse du match désignée par l’UEFA doit également assister à la conférence de presse d'après-match. Si l’entraîneur principal d’une équipe est suspendu pour le match ou expulsé durant la rencontre, l’équipe peut le remplacer par l’entraîneur assistant lors des interviews d’après-match.

67.03

Après le match, une zone mixte doit être aménagée sur le chemin allant des vestiaires aux cars des équipes. Cette zone ne doit être accessible qu’aux entraîneurs, aux joueuses et aux représentants des médias. Elle se subdivise en secteurs avec différents points d’accès déterminés par l’UEFA. Chaque équipe doit mettre à disposition au moins trois joueuses qui ont participé au match pour des interviews dans chaque partie de la zone mixte.